fbpx

Assurance perte d’exploitation : des avenants pour modifier les garanties

Vous, restaurateurs, êtes nombreux à recevoir des appels du réseau d’agents, voire même à recevoir de nouveaux documents à signer impérativement rapidement, dans les plus brefs délais.

Ce n’est jamais bon signe quand on vous presse ! Pire, selon certains assurés, il le serait demandé de signer sous menace de résiliation immédiate du contrat d’assurance par l’assureur.

En résumé, si vous ne signez pas, on vous résilie et vous ne serez plus assuré !

 

Ne signez rien sans l’avis d’un avocat

 

Signer l’avenant – sous réserve de ce qui y figure – c’est bien souvent renoncer à se prévaloir de la garantie perte d’exploitation pour le futur.

Or, si vous signez l’avenant et qu’une prochaine fermeture administrative est ordonnée dans les prochaines semaines, vous ne pourrez plus réclamer le bénéfice de la garantie perte d’exploitation (qui peut vous permettre de prétendre selon la durée [en général 3 mois] à plusieurs dizaines de milliers d’euros de garantie). 

Signer l’avenant, ce serait donc se priver de la possibilité de demander une nouvelle garantie en cas de fermeture administrative qui serait ordonnée dans les prochaines semaines.

En cas de résiliation de l’assureur, le contrat prendrait fin à compter du 1er janvier 2020 [1], ce qui vous laisserait le temps de trouver où vous assurer ailleurs.

Nous vous proposons un avis gratuit sur votre avenant avec une réponse sous 24h ICI.

 

[1] Sous réserve de vos propres dispositions contractuelles qu’il convient de vérifier au cas par cas

Sur le même thème

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *